Prévenir un incendie

  • Quelles sont les lois qui s'appliquent à l'installation des détecteurs de fumée?

    Des détecteurs de fumée sont requis à chaque niveau de la maison, et doivent être installés dans l'aire commune (couloir) desservant chaque étage. Si votre maison a été construite après septembre 1987, vous disposerez alors de détecteurs de fumée inter-connectés, ce qui veut dire que lorsque le détecteur de fumée du couloir se fait entendre au niveau de la chambre, tous les détecteurs de fumée de la maison se déclencheront. Nous recommandons fortement aussi l'installation de détecteurs de fumée supplémentaires à l'intérieur de chaque chambre. Dans le logement locatif, il appartient au propriétaire de l'immeuble de fournir des détecteurs de fumée, le locataire étant responsable de l'entretien annuel de l'appareil (changement de piles). Lors de l'achat de détecteurs de fumée, assurez-vous qu'ils comportent le sceau d'approbation ULC.

  • Mon détecteur de fumée pépie constamment sans que je comprenne pourquoi. Que dois-je faire ?

    La pile doit en être remplacée Les détecteurs de fumée sont conçus de façon à vous avertir lorsque leur pile est à mi-temps de son remplacement en faisant entendre un pépiement à intervalles de 30 secondes, ceci pendant jusqu'à 6 semaines. N'employez jamais des pile rechargeables, car elles ne vous avertissent pas quand elles sont sur le point d'être épuisées.

  • Mon détecteur de fumée ne cesse pas de se déclencher lorsque je prends ma douche ou travaille à la cuisine. Que puis-je faire?

    Il faut déménager le détecteur de fumée à l'écart des emplacements susceptibles de provoquer son déclenchement. Le détecteur doit être installé au plafond, à au moins un pied de tout mur (ne pas l'installer dans des coins).

  • Avec quelle fréquence dois-je faire l'essai de mon détecteur de fumée ?

    Idéalement, à tous les mois; il suffit d'appuyer sur le bouton car cela permet de vérifier à la fois l'appareil et sa sensibilité à la fumée. Les piles doivent être remplacées annuellement et le détecteur devrait être épousseté périodiquement.

  • Me faut-il changer mon détecteur de fumée?

    Il existe essentiellement deux types de détecteurs de fumée sur le marché destinés à des fins résidentielles. Il s'agit des appareils photo-électriques et des unités de type à ionisation. Les appareils photo-électriques ne comportent pas de pièces qui s'usent et sont donc bons à jamais sauf pour l'exigence d'en renouveler la pile sur une base annuelle. Les détecteurs de fumée à ionisation ont une durée de vie de dix ans.

  • Quel type d'extincteur dois-je acheter pour ma maison?

    Un type d'extincteur multi-services, doté d'une cote de classe A, B et C est idéal dans la plupart des cas. Ils sont cotés par rapport à des combustibles, les liquides inflammables en général et des incendies ayant pour origine l'électricité sous tension. Ils doivent comporter le sceau d'approbation ULC. Une puissance de soit 2-½ livres ou de 5 livres devrait suffire. Il faut vous assurer que l'installation est prévue dans un endroit facile d'accès en tout temps et vous initier au fonctionnement de votre extincteur.

  • Pourquoi les nouvelles maisons sont-elles toutes munies d’extincteurs automatiques, et qu’est-ce que cela peut m’apporter ?

    Depuis novembre 1997, toute nouvelle construction, incluant les habitations unifamiliales, doit être munie d’extincteurs automatiques. Dans la plupart des cas, les extincteurs peuvent éteindre un début d’incendie ou, à tout le moins, contrôler l’incendie et en minimiser la propagation et les dommages.

    Les extincteurs déchargent beaucoup moins d’eau qu’un pompier armé d’un tuyau d’arrosage. Les dégâts d’eau sont assurément plus faciles et plus rapides à réparer que les dommages causés par un incendie. En outre, la plupart des compagnies d’assurances offrent un rabais sur les primes lorsque les locaux assurés sont équipés d’extincteurs automatiques.

  • Quels sont les règlements qui s'appliquent à l'utilisation des BBQ ?

    Appartements et condos : L’utilisation d’un barbecue ‘à flamme nue’ sur un balcon n’est généralement pas permise, car la fumée du barbecue peut constituer une nuisance pour vos voisins. De plus, il est interdit de transporter une bonbonne de propane dans un ascenseur, et vous êtes tenu de laisser un distance minimum entre le barbecue et toute ouverture, telle qu’une porte ou une fenêtre.

    Résidences unifamiliales et semi-détachées, maisons en rangée et duplex : L’utilisation d’un barbecue est généralement permise dans une cour ou sur un balcon/solarium situé au rez-de-chaussée, à condition que le barbecue repose sur une surface à l’épreuve du feu et que la fumée ne constitue pas une nuisance.

  • L'alarme d'incendie se déclenche sans cesse dans mon bâtiment, sans raison apparente, ce qui me dérange. Que puis-je faire?

    Chaque fois que l'alarme d'incendie se déclenche dans votre bâtiment, le service des Incendies doit en être averti par le 9-1-1. Ne partez jamais du principe que votre voisin a placé cet appel. Nous faisons enquête sur la cause de tout déclenchement de système d'alarme d'incendie de sorte que s'il est établi qu'il y a un problème, le propriétaire sera forcé d'effectuer les réparations qui s'imposent.

  • Les ordures s'accumulent dans les locaux prévus à cette fin et ne sont pas enlevées assez souvent. Que puis-je faire ?

    Les propriétaires sont tenus de vider les pièces réservées aux ordures sur une base quotidienne et de les placer dans un endroit à l'épreuve du feu jusqu'à ce qu'on vienne les chercher. Si le propriétaire ne respecte pas ses obligations, faites une plainte soit au service des Incendies au 485-6995 ou au service de l'Inspection des Bâtiments au 485-6949.

  • Mon propriétaire a verrouillé les sorties de feu et je ne puis pénétrer dans le bâtiment. Quels sont mes droits ?

    Le Service des Incendies applique certaines règles concernant la possibilité pour les personnes de sortir des bâtiments en cas d'urgence. Toutes les "sorties" doivent être libres, identifiées par un voyant de sortie lequel doit être allumé tout le temps. Les couloirs menant à une sortie doivent être suffisamment éclairés et être libres et accessibles. Cependant, nous ne pouvons agir sur la façon dont les personnes accèdent à un bâtiment. Un propriétaire est dans ses droits s'il décide de limiter l'accès à certaines portes uniquement mais il ne peut pas empêcher les gens de quitter un bâtiment par une sortie "conforme" quelconque.

  • Qu'est-ce qu'un détecteur d'oxyde de carbone et dois-je m'en procurer un ?

    L'oxyde de carbone est un gaz incolore, inodore, sans goût qui devient toxique en concentrations élevées ou lors de longues périodes d'exposition. Il est un sous-produit d'une combustion incomplète (feu). Si vous chauffez au bois, à l'huile ou au gaz, ou faites la cuisine au bois ou au gaz, si votre eau chaude est chauffée au gaz, si vous avec une grille intérieure qui fonctionne au gaz, etc. il pourrait alors y avoir un risque d'exposition et un investissement dans l'achat d'un détecteur d'oxyde de carbone est fort recommandé. Idéalement, vous devriez en installer au même niveau que les chambres, au plafond du couloir commun servant à accéder à ces chambres. L'installation d'une unité supplémentaire est fortement recommandée dans l'aire ou est située la source potentielle d'oxyde de carbone (chaufferie [ chambre de la fournaise] ou foyer dans la salle de séjour, etc.).

  • Mon bâtiment est à l'épreuve du feu. Pourquoi ai-je besoin de me doter de systèmes d'alarme contre les incendies, d'extincteurs d'incendies, etc. ?

    "À l'épreuve du feu" est une expression théorique. Tous les matériaux finissent par céder s'ils sont exposés à assez de chaleur pendant une période de temps suffisante; de toute façon, quels que soient les éléments de la construction du bâtiment, c.à.d. le ciment, l'acier renforcé, etc. ce sont les contenus du bâtiment qui brûlent et contribuent à créer la fumée mortelle et les niveaux élevés de chaleur qui, de leur part, entraînent des morts et (ou) des blessures du fait de l'incendie. La fumée est toxique et doit être évitée. La chaleur peut atteindre des niveaux supérieurs à 1200º F (650º C) en très peu de temps. Les gens doivent être avertis le plus tôt possible dès le déclenchement de l'incendie afin de pouvoir être évacués avant que les conditions n'atteignent un niveau tel qu'ils ne pourront s'échapper. Les systèmes d'alarme d'incendie sont des dispositifs d'avertissement de pré-alerte qui servent à avertir les gens afin qu'ils puissent sortir sans danger, les extincteurs d'incendie sont des dispositifs de première intervention qui, s'ils sont employés assez tôt et de façon efficace, peuvent contrôler ou éteindre un incendie avant qu'il ne se transforme en tragédie.

  • Les ascenseurs sont toujours en panne dans mon bâtiment et j'y suis régulièrement coincé. Pouvez-vous intervenir auprès du propriétaire pour l'obliger à corriger cette situation ?

    Les ascenseurs se classent en deux catégories - les ascenseurs d'incendie et les ascenseurs réguliers. Advenant que le système d'alarme d'incendie se déclenche, les deux types d'ascenseurs doivent, conformément à la loi, revenir au rez-de-chaussée et se verrouiller en position ouverte. Les ascenseurs ne doivent pas et ne peuvent pas être employés lorsque le système d'alarme d'incendie se déclenche. La raison en est que nous ne voulons pas que des gens y soient coincés si l'ascenseur atteint l'étage où sévit l'incendie. Les ascenseurs d'incendie, de leur côté, comportent certains éléments de sécurité et de prise en charge manuelle qui les rendent plus sécuritaires pour un emploi limité dans des conditions d'urgence. Nous pouvons obliger des propriétaires à réparer les ascenseurs d'incendies s'ils tombent en panne ou ne sont plus fiables. Le cas des ascenseurs réguliers en est un qui peut être réglé au niveau de la Régie du logement ou au sujet duquel nous pourrions parfois obtenir que les inspecteurs du bâtiment provinciaux interviennent.

  • Les lumières d'urgence dans mon bâtiment n'ont pas fonctionné lors de la dernière panne de courant. Le propriétaire n'est-il pas tenu d'assurer un éclairage d'urgence ?

    La loi exige un minimum de 30 minutes dans le cas d'unités d'éclairage à piles rechargeables. L'intention est que les gens évacuent le bâtiment lorsqu'il y a une panne de courant, ce qui ne devrait pas exiger plus de 30 minutes, un délai plus que suffisant. En ce moment, nous ne pouvons pas obliger les propriétaires à installer des génératrices. La durée de vie de 30 minutes des unités à piles d'éclairage rechargeables répond encore à l'intention de la loi.

  • Que signifient les panneaux "voies d'urgence" situés autour de mon immeuble à appartements et des centres commerciaux ?

    La loi stipule clairement que tout bâtiment public ou commercial doit établir des "voies d'urgence" d'une largeur de 25 pieds à partir du bâtiment. Ces voies sont destinées à assurer un accès en tout temps aux véhicules d'urgence, qu'il s'agisse du service des incendies, de la police ou d'une ambulance. Ces voies sont identifiées au moyen de panneaux qui indiquent jusqu'où elles vont. Le stationnement à l'intérieur de ces aires constitue une infraction et entraînera l'émission d'une contravention.

  • Pourquoi toutes les nouvelles maisons que l'on construit sont-elles munies d'extincteurs automatiques et comment cela peut-il être à mon avantage ?

    Depuis novembre 1997, toute nouvelle construction, y compris les résidences unifamiliales, doit maintenant être munie d'extincteurs automatiques. Dans la plupart des cas, ces dispositifs éteignent tout incendie qui peut éclater et, à tout le moins, contrôler tout incendie et en minimiser la propagation et le dommage qu'il peut causer. Ces dispositifs déchargent beaucoup moins d'eau qu'un pompier muni d'un boyau d'arrosage. Tout dommage causé par l'eau est moins coûteux et se répare plus rapidement que les dommages causés par le feu. De même, la plupart des compagnies d'assurance accordent un rabais de prime lorsque les locaux assurés sont munis d'un extincteur automatique.

  • Tous les printemps, je subi un ruissellement d'eau (inondation) dans mon sous-sol ou ma cour arrière ou encore au pied de mon escalier menant au sous-sol. Est-ce que je peux faire quelque chose pour empêcher cela ?

    Il y a des secteurs de Côte Saint-Luc qui semblent plus sujets aux inondations que d'autres. Nous recommandons aux propriétaires dans ces secteurs d'étudier a possibilité de modifier leur aménagement paysager de façon à forcer l'eau à s'évacuer loin de la maison. Dans la plupart des cas, toutefois, un peu d'entretien de base (ménage du printemps) comme le nettoyage ou le lavage des malpropretés accumulées dans les drains de plancher du garage ou au pied de l'escalier ou au fond de la voie d'entrée de voiture, pour permettre à l'eau de s'écouler dans l'égout, suffit d'habitude pour corriger le problème.