Côte Saint-Luc s’oppose à la fusion des élections municipales et scolaires

Côte Saint-Luc, le 18 juin 2008 – Lundi soir dernier, le conseil municipal de Côte Saint-Luc a adopté une résolution demandant à la ministre de l’Éducation du Québec de ne pas fusionner les élections scolaires et les élections municipales.

Le mois dernier, le gouvernement du Québec a déposé le projet de loi 88   Loi modifiant la Loi sur l'instruction publique et la Loi sur les élections scolaires — pour apporter des changements aux lois régissant les commissions scolaires publiques et les élections des commissions scolaires.

Le conseiller Mike Cohen de Côte Saint-Luc a déclaré qu’il espérait que le gouvernement du Québec continue de veiller à ce que les élections municipales et les élections scolaires ne se tiennent pas simultanément. Le conseiller Cohen, qui a proposé la résolution de Côte Saint-Luc lundi, a souligné que les listes électorales anglaises et françaises distinctes auraient pour effet de créer de la confusion aux bureaux de scrutin.

« Rappelons-nous qu’aux élections municipales en 2005, il y avait déjà des problèmes et des retards importants aux bureaux de scrutin, a mentionné le conseiller Cohen. Autant les élections municipales que les élections scolaires méritent qu’on accorde l’attention appropriée aux candidats et aux enjeux qui sont en cause. La tenue simultanée de ces élections serait injuste pour les candidats et les électeurs. »
 
Une copie de la résolution a été envoyée à l’Union des municipalités du Québec; à l’Association des municipalités de banlieue ; à la ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, Michelle Courchesne; à la ministre des Affaires municipales, Nathalie Normandeau; au président du comité chargé d’étudier le projet de loi 88, Pierre Arcand; au député de D’Arcy McGee, Lawrence Bergman; et aux conseils municipaux du Québec.

-30-

Pour plus d’information : Darryl Levine, Directeur des Affaires publiques et des Communications, 514-485-8905, dlevine@cotesaintluc.org

Share this