Les nouveaux défibrillateurs des SMU de Côte Saint-Luc peuvent aider à déceler les crises cardiaques

Côte Saint-Luc, le 16 juin 2008 – Les nouveaux défibrillateurs utilisés au Service des mesures d’urgence de Côte Saint-Luc sont une première sur l’île de Montréal. En effet, ils peuvent déceler une crise cardiaque avant que le patient ne soit transporté à l’hôpital et administrer un choc électrique plus efficace pour rétablir le rythme cardiaque.

« Nous sommes déterminés à offrir un excellent service de premiers répondants, affirme le maire Anthony Housefather. Notre service SMU est avant-gardiste, c’est un modèle à imiter. »
 
Les premiers répondants SMU peuvent maintenant procéder à un électrocardiogramme à la maison, avant que le patient ne soit transporté à l’hôpital. En plus d’être utilisés pour vérifier le rythme cardiaque, les défibrillateurs servent aussi aux premiers répondants pour administrer un choc électrique à un cœur qui a cessé de battre. Les nouveaux défibrillateurs des SMU de Côte Saint-Luc utilisent un niveau d’énergie moins élevé pour remettre le cœur en marche, ce qui réduit les dommages au cœur. Les défibrillateurs évaluent aussi la quantité d’oxygène qui circule dans le corps des patients les plus atteints. Côte Saint-Luc s’est procuré quatre défibrillateurs de Zoll.

« Côte Saint-Luc a démontré son leadership en matière de sécurité publique avec son service de mesures d’urgence avant-gardiste, en interdisant les pesticides et en adoptant un règlement pour le port du casque de cycliste, affirme le conseiller Glenn J. Nashen, conseiller responsable de la sécurité publique. L’achat de nouveaux défibrillateurs pour les SMU est un investissement qui en vaut la peine, une autre démarche qui assure aux résidants de Côte Saint-Luc un service hors pair avec notre équipe unique de premiers répondants bénévoles. »

Les SMU de Côte Saint-Luc utilisent des défibrillateurs depuis 1993. En plus des quatre défibrillateurs déjà utilisés par les SMU, Côte Saint-Luc a maintenant cinq défibrillateurs externes automatisés (DEAs) — avec instructions étape par étape  — dans les édifices municipaux, notamment à l’aréna Samuel Moskovitch, au centre municipal Bernard Lang, à l’édifice des Loisirs, au centre communautaire des aînés, et au Club de tennis. Il y a aussi deux DEAs dans la flotte de véhicules de la Sécurité publique et deux autres unités dans les fourgonnettes de COP (Citoyens en patrouille). En tout, Côte Saint-Luc possède donc 18 défibrillateurs répartis sur la route et dans les édifices municipaux.

Stéphane Kallos, directeur des SMU de Côte Saint-Luc, encourage fortement les résidants à s’initier à l’utilisation d’un DEA et à apprendre la RCR ainsi que la RCR pour les nourrissons, le lundi 28 juillet à 18 h, au gymnase de Côte Saint-Luc, 7500 chemin Mackle. Le coût est de 65 $ (résidants) ou 85 $ (non-résidants). Le coût réduit pour les personnes âgées est de 52 $ (résidants) ou 65 $ (non-résidants). Pour en savoir plus, appelez au 514-485-6806.

- 30 -

Pour plus d’information : Darryl Levine, Directeur des Affaires publiques et des communications, 514-485-8905, dlevine@cotesaintluc.org

Share this