Le maire et les conseillers de Côte Saint-Luc mettent sur pied un fond d’assistance aux résidants de leur ville jumelle Ashkelon

Côte Saint-Luc, le 20 janvier 2009 – Le maire de Côte Saint-Luc, Anthony Housefather, et les membres du conseil municipal ont remis hier soir des chèques pour une valeur de plus de 1 100 $ à Susan Szalpeter, directrice des finances à la Fédération CJA, en vue d’appuyer les citoyens de la ville d’Ashkelon, Israël, ville jumelée à Côte Saint-Luc.

« Notre objectif est d’acheter des ordinateurs pour les enfants d’Ashkelon qui vivent dans des abris anti bombe depuis les trois dernières semaines, a déclaré le maire Housefather, et nous invitons les résidants à contribuer l’équivalent pour appuyer notre ville jumelle. »

Les résidants peuvent envoyer un chèque directement à la Fédération CJA, à l’ordre de « Fédération CJA Fond Ashkelon-CSL ».

Ashkelon est une ville côtière de 109 000 habitants. Déjà en juillet 2006, des roquettes lancées par le Hamas à partir de la bande de Gaza atteignaient Ashkelon. Le 1er mars 2008, sept résidants d’Ashkelon ont été blessés et les tirs ont aussi causé des dommages matériels. Aujourd’hui, les roquettes à longue portée tirées par le Hamas ciblent facilement la ville.

« Dans notre ville jumelle, les gens sont menacés sans discrimination par des tirs de roquettes depuis 2006, ajoute la conseillère Dida Berku, qui est allée à Ashkelon l’an dernier et qui a constaté sur place les dommages physiques et psychologiques causés par les tirs de roquette sur les villes israéliennes dans les huit dernières années. Nous devons agir pour aider les habitants d’Ashkelon à traverser cette longue crise. »

Des représentants de chaque ville se rendent visite annuellement depuis plus de 30 ans. Les conseillers Dida Berku, Mitchell Brownstein, Glenn J. Nashen et Mike Cohen de Côte Saint-Luc ont tous effectué des visites officielles à Ashkelon. Le 28 juin 1988, les Jardins Ashkelon furent inaugurés derrière le complexe de l’hôtel de ville/bibliothèque de Côte Saint-Luc pour souligner le 40e anniversaire de l’indépendance d’Israël.

« Depuis août 2005, les gens dans le sud d’Israël ont été frappés par 5 000 roquettes et tirs de mortier, souligne le conseiller Glenn J. Nashen, ancien président du comité de la ville jumelle. Nous tenons à exprimer notre soutien indéfectible aux habitants d’Ashkelon et notre espoir de paix au Moyen Orient. »

« Les écoles et les étudiants ont été affectés par les tirs de roquettes dans la dernière année et les cours ont été perturbés, a précisé Steven Erdelyi, conseiller responsable des relations entre les villes jumelles. Les fonds recueillis pourront être consacrés à l’achat d’ordinateurs pour les jeunes qui ne peuvent fréquenter l’école pendant la crise actuelle et aussi pour l’avenir. »

Quant au conseiller Brownstein, il a rencontré le maire suppléant d’Ashkelon et un groupe de dix représentants de la ville en septembre 2008.

« Nous avons discuté la possibilité de créer un parc Côte Saint-Luc à Ashkelon ainsi que d’autres projets conjoints », a ajouté le conseiller Brownstein.
- 30 -

Pour plus d’information : Darryl Levine, Directeur des Affaires publiques et des communications,
514-485-8905, dlevine@cotesaintluc.org

Share this