Communiqués

 

Un horaire prolongé le dimanche à la Bibliothèque publique Côte Saint-Luc

À partir du dimanche 29 mai,  la Bibliothèque publique Côte Saint-Luc restera ouverte tous les dimanches jusqu'à 22 heures.

« Le conseil est très attentif et réagit aux demandes de la communauté. Cette révision témoigne de notre engagement de répondre aux attentes de la communauté de façon ponctuelle et de fournir un service de qualité exceptionnelle, dit le maire Mitchell Brownstein. Nous avons entendu les résidants concernant l’horaire de la bibliothèque et avons réinstauré l’horaire du dimanche qui était très populaire auprès des étudiants. »

À partir du 29 mai, les heures d’ouverture de la bibliothèque seront de 10 h à 22 h du dimanche au jeudi et de 10 h à 18 h du vendredi au samedi.

« Nous avons travaillé fort pour trouver un moyen de réinstaurer l'horaire du dimanche, a dit le conseiller Mike Cohen qui est le conseiller responsable de la bibliothèque. Notre directrice de la bibliothèque, Janine West, a effectué une délicate réorganisation du personnel afin que cette révision soit possible. »

La bibliothèque numérique demeure ouverte 24/7 avec son accès aux livres numériques et audio, aux magazines et matériels de références. L'abonnement à la bibliothèque est gratuit pour les résidants de Cote Saint-Luc.

La Bibliothèque publique Eleanor London Côte Saint-Luc est située au 5851, boul. Cavendish. Pour plus d’information, composez le 514-485-6900 ou rendez-vous à bibliocsl.org. 
 

Côte Saint-Luc conclut des ententes en principe avec deux de ses syndicats d’employés

La ville de Côte Saint-Luc a annoncé aujourd'hui qu'elle a conclu des ententes en principe avec deux syndicats représentant ses employés.

Les négociateurs de la ville de Côte Saint-Luc et ceux du Syndicat des fonctionnaires municipaux de Montréal (SCFP, local 429) qui représentent les employés cols blancs ont conclu une entente en principe le 17 mai 2016. Lorsque l'entente sera officiellement signée, la convention collective couvrira la période entre 2013 à 2018. Présentement la ville emploie environ 150 employés cols blancs.

Côte Saint-Luc a aussi conclu une entente en principe avec le Syndicat des professionnelles et professionnels municipaux de Montréal. Ce syndicat représente les professionnels tels que les bibliothécaires. L’entente couvrira la période entre 2013 à 2018.

Les termes généraux de l'entente seront divulgués une fois que celle-ci sera officiellement signée au cours des prochaines semaines.

« Nous remercions les deux syndicats d'avoir travaillé avec nous afin de trouver une entente acceptable pour tous, et ce au bénéfice de nos employés et de nos contribuables, a déclaré le maire Mitchell Brownstein. Historiquement, nous avons eu de bonnes relations avec nos syndicats et ces ententes reflètent les valeurs de respect mutuel et de compromis raisonnables. »

Côte Saint-Luc a aussi quatre jours de négociations cédulés au cours des deux prochaines semaines afin de finaliser la convention collective de ses employés cols bleus.

La cérémonie de commémoration du 71e anniversaire du jour Victoire en Europe

 

La cérémonie de commémoration du 71e anniversaire du jour Victoire en Europe a eu lieu le dimanche 1 mai 2016  à 14 h au Parc des vétérans (près de la bibliothèque, 5851 boul. Cavendish). 

 

Photos prises lors de la cérémonie V-E 2015 (cliquez ici ou sur l'image pour visionner l'album complet):

 

Côte Saint-Luc déçue de la décision syndicale de tenir une journée de grève

La Ville de Côte Saint-Luc est déçue de la décision du syndicat des cols bleus d’avoir recours à une journée de grève le lundi 2 mai 2016.

La raison évoquée par le syndicat pour justifier le recours à la grève est que la ville aurait retardé les négociations. Quoi qu’en dise le syndicat, la ville a mis tout en œuvre pour faire progresser les négociations. Depuis le début du processus, en février 2014, une élection interne au sein du syndicat est venue retarder les négociations et le syndicat a alors changé de négociateurs. En fait, le syndicat a changé de négociateurs quatre fois en deux ans. En plus de ces changements internes, le syndicat a aussi retardé les négociations plusieurs fois pour protester contre la loi sur les régimes de retraite au Québec, aussi connue comme la Loi 3 ou la Loi 15.

« Nous respectons nos employés et nous négocions en toute bonne foi depuis deux ans avec l’équipe de négociation des cols bleus, a affirmé le maire Mitchell Brownstein. Nous voulons une convention collective qui soit juste pour nos travailleurs et nos contribuables. Nos relations avec les syndicats sont historiquement très bonnes, et nous ne voyons pas pourquoi cela changerait. Chose certaine, nous n’avons donné aucune raison au syndicat d’agir de la sorte. »

« Nous avons toujours négocié de bonne foi et respecté nos engagements », a commenté Nadia Di Furia, la directrice générale par intérim. 

Mais il semble que les négociateurs du syndicat aient choisi la confrontation plutôt que la conciliation.

Mercredi dernier, la Ville de Côte Saint-Luc et le syndicat étaient parvenus à un accord concernant un grief. Le lendemain, le syndicat est revenu sur l’accord entre les parties et, plus tard dans la journée, il a lancé un ordre de grève, à la grande déception de la ville. Les demandes d’augmentations salariales sont deux fois plus élevées que ce que les cols bleus ont obtenu dans les autres villes de l’île de Montréal.

Les cadres, les employés cols blancs et les professionnels de Côte Saint-Luc resteront au travail le lundi 2 mai pour offrir les services aux résidants. La collecte des déchets, effectuée par un fournisseur externe, n’est pas affectée par la grève. Côte Saint-Luc reste en contact avec le syndicat afin de veiller à ce que les services essentiels soient maintenus par les cols bleus.
En raison de la journée de grève des cols bleus, les installations et services suivants seront fermés : l’aréna Samuel Moskovitch et la cour des Travaux publics. De plus, les parties de baseball seront annulées au parc Pierre Elliott Trudeau et au parc Kirwan.

La Bibliothèque de Côte Saint-Luc, le Centre communautaire et aquatique, le Gymnase et l’Hôtel de Ville demeurent ouverts.
 

Un jardin de sculptures animalières au parc Pierre Elliott Trudeau qui sera bientôt rénové

Au cours de l’été prochain, la Ville de Côte Saint-Luc accueillera dix sculptures de bronze représentant des animaux sauvages, données par un des plus importants sculpteurs animaliers au Canada, Shalom Bloom.

« Nous sommes très honorés que Shalom Bloom ait donné ces impressionnantes sculptures à Côte Saint-Luc, a dit le maire Mitchell Brownstein. Le nouveau jardin de sculptures Shalom Bloom sera une attraction unique en son genre. On ne trouve rien de comparable à Montréal et ce sera un incontournable pour les visiteurs. »

Les œuvres de Shalom Bloom sont présentement exposées à la galerie d’art de la Bibliothèque de Côte Saint-Luc au 5851, boulevard Cavendish.

L’aménagement du jardin de sculptures Shalom Bloom fait partie du projet global de rénovation approuvé par le conseil municipal le lundi 11 avril dernier.

« Le projet de rénovation comprend aussi la réfection des sentiers, le remplacement de l’éclairage, l’installation de nouveaux équipements de terrain de jeux et de jeux d’eau, la réalisation d’aménagements paysagers, ainsi qu’un nouveau mobilier urbain et la modernisation du système électrique pour les événements spéciaux », a mentionné le maire Brownstein. Le coût global des rénovations s’élève à 2,6 millions de $. Les travaux devraient débuter en avril et se terminer à la fin octobre 2016.

Les plans et devis pour la réfection du parc Pierre Elliott Trudeau ont été préparés par la firme de consultants Stantec Experts‐conseils. La ville a reçu 10 propositions pour les travaux, la plus basse soumission étant celle de Les Excavations Super inc. pour 2 607 789,45$, taxes incluses.
 

Un des grands sculpteurs animaliers du Canada présentera ses œuvres à la Galerie d’art de la bibliothèque de Côte Saint-Luc

Une exposition de sculptures animalières de Shalom Bloom sera présentée à la Galerie d’art de la Bibliothèque publique Eleanor London Côte Saint-Luc du 31 mars au 29 mai 2016.

L’exposition sera inaugurée par un vernissage le 14 avril à 19 h.

M. Bloom est considéré comme étant l’un des plus importants sculpteurs animaliers du Canada. Plusieurs de ses sculptures sont exposées dans divers sièges sociaux aux quatre coins de la planète ainsi qu’au White Tail Deer Park à Elliot Lake. L’Organisation de l’aviation civile internationale à Montréal lui a commandé une œuvre pour son siège social.  

Son histoire est tout aussi fascinante que son art. M. Bloom, un homme actif de 88 ans qui réside à Côte Saint-Luc, n’a commencé à sculpter qu’à l’âge de 50 ans, alors qu’il menait une brillante carrière d’entrepreneur. Il était PDG d’Arlington Sports, de South Africa Diamond Company et d’une chaîne de restaurants. Depuis 1995, il consacre la majorité de son temps à son art.

Il a pris conscience de son talent par accident quand ses enfants, qui jouaient avec de la pâte à modeler, lui ont demandé son aide.

« Dès que j’ai mis les mains sur le matériau, ma vie a changé, dit-il. Toutes mes pensées intimes, mes philosophies, mes aspirations et mes doutes apparaissaient dans la cire. Je suis devenu le maître et la cire mon outil. »

L’artiste affirme que son épouse, Roslyn, l’a poussé et encouragé dans sa nouvelle vie.

M. Bloom raconte qu’un incident en particulier l’a convaincu à s’engager plus sérieusement dans l’art.

« Un jour, ma secrétaire était à l’entrée de mon bureau avec son fils de cinq ans, explique-t-il. Le jeune garçon se tenait là et fixait la sculpture grandeur nature d’un ourson endormi. Il a couru vers la sculpture, l’a embrassée et serré dans ses bras, puis est ressorti timidement. J’ai compris que si je suis capable de susciter ce genre de réaction chez un enfant, je devrais m’y mettre sérieusement. »

Pendant plusieurs années, M. Bloom a travaillé dans ses ateliers et dans le garage de son domicile. Souvent, après le repas du soir, les enfants du coin s’asseyaient dans l’entrée du garage et le regardaient travailler. Il leur expliquait ce qu’il faisait et laissait même son jeune public ajouter de petits morceaux de cire pour qu’ils aient le sentiment d’avoir contribué.

« À plusieurs reprises, des gens qui circulaient dans ma rue et jetaient un coup d’œil à mon garage ont arrêté leur voiture si brusquement que les freins criaient, dit-il. Ils pensaient avoir vu un vrai taureau, grandeur nature, dans le garage. »

M. Bloom, un amateur d’opéra, travaillait souvent son œuvre sur un fond de musique de Puccini.

« Un homme d’affaires réussit avec sa tête et ses mots, tandis qu’un artiste crée avec son cœur et ses mains, offrant quelque chose qui dure plus longtemps que la richesse matérielle, dit-il. Chaque être humain est semblable à une mine. Il faut constamment creuser pour trouver le talent qui y est caché. Une fois qu’on l’a trouvé, cela peut mener vers une beauté sans fin et sur des avenues très intéressantes – cela change une vie pour toujours. »

La Bibliothèque publique Eleanor London Côte Saint-Luc est située au 5851, boulevard Cavendish, et est ouverte du lundi au jeudi de 10 h à 22 h et du vendredi au dimanche de 10 h à 18 h; les jours fériés, elle est ouverte de midi à 17h. Pour plus d’information, communiquez avec la bibliothèque au 514 485-6900 ou visitez www.bibliocsl.org.

Mitchell Brownstein élu par acclamation à la mairie de Côte Saint-Luc

Mitchell Brownstein devient maire de Côte Saint-Luc le vendredi 11 mars 2016.
 
Maire Brownstein, conseiller municipal depuis 1990, fut l’unique candidat à déposer des documents de mise en candidature pour le poste de maire.
 
« Je suis très reconnaissant de l’appui que j’ai reçu, au cours des derniers mois, de la part de mes collègues et des résidants de Côte Saint-Luc, affirme M. Brownstein. Je suis honoré de retourner travailler lundi en tant que maire. »
 
Maire Brownstein prêtera serment le lundi 14 mars à 20 h et siégera immédiatement à la séance du conseil qui aura lieu à l’hôtel de ville (5801 boul. Cavendish); il fera sa première déclaration publique à ce moment-là. M. Brownstein sera disponible pour des entrevues avant la cérémonie d’investiture.

La Galerie d’art de la Bibliothèque de Côte Saint-Luc présente une exposition toute en lumières

Une nouvelle exposition de l’artiste Dennis Ekstedt  sera présentée du 21 janvier au 20 mars 2016 dans la Galerie d’art de la Bibliothèque publique Eleanor London Côte Saint-Luc.

Dans le cadre d’une série nommée Lodetart, Ekstedt présente des peintures produites à grande échelle représentant des masses de petites lumières et des formes luminaires. Les lumières et formes évoquent des images nocturnes de la terre vue à vol d’oiseau. Les lumières représentent un réseau interconnecté, tel un organisme vivant. Dans son œuvre, l’artiste est préoccupé par la croissance rapide et excessive de la population mondiale.

Un vernissage pour cette exposition aura lieu le jeudi 21 janvier à 19 h.

Dennis Ekstedt habite et travaille à Montréal. En 1986, il reçoit un diplôme des beaux-arts de la Emily Carr Institute of Art and Design et en 1993 une maîtrise en beaux-arts de l’Université Concordia. En 2002, il remporte le Concours de peintures canadiennes de RBC, pour la côte est. Ses tableaux se trouvent dans de nombreuses collections publiques, privées et de diverses sociétés. Ses représentants sont la Herringer Kiss Gallery à Calgary (Alberta) et Katharine Mulherin Contemporary Art Projects à Toronto (Ontario).
 
Ses œuvres peuvent être visionnées à www.dennisekstedt.com.
 
La Bibliothèque publique Eleanor London Côte Saint-Luc est située au 5851 boul. Cavendish et elle est ouverte du lundi au jeudi de 10 h à 22 h et du vendredi au dimanche de 10 h à 18 h, et de 10 h à 17 h durant les congés légaux. Pour plus d’information, appelez la bibliothèque au 514-485-6900 ou consultez bibliocsl.org.

Pour plus d’information : 514-485-6900, poste 4205 ou dbelanger@cotesaintluc.org. 

Ouverture de l'Espace biblio, concept novateur, au Centre communautaire et aquatique

La Bibliothèque publique Côte Saint-Luc a transformé l’annexe de la bibliothèque du Centre communautaire et aquatique en Espace biblio proposant le concept populaire « je prends un livre, j’en laisse un ».

« Le très populaire concept Little Free Libraries [Petite bibliothèque gratuite] a pris beaucoup d’ampleur en Amérique du Nord ces dernières années, explique le conseiller municipal Mike Cohen, responsable de la bibliothèque. Les gens apportent des livres, des CD, ou des films dont ils n’ont plus besoin et qu’ils laissent en échange pour un autre article. Il n’est pas nécessaire d’avoir une carte de membre et c’est gratuit. Les articles ne font pas partie de la collection ordinaire de la bibliothèque; comme ils n’ont pas à être rapportés, il n’y a pas non plus à s’occuper de dates de retour. »

Le Centre communautaire et aquatique est situé au 5851, avenue Parkhaven. L'Espace biblio est ouvert au public de 6 h à 22 h. L’espace est rempli de milliers d’articles donnés. Les gens peuvent également utiliser l’espace pour lire, relaxer, jouer à un jeu, faire un casse-tête et utiliser l’ordinateur public. Il y a aussi une fente à l’extérieur pour le retour des articles prêtés par la bibliothèque, 24/7.

Les dons de matériel et les dons en argent sont les bienvenus et peuvent être faits sur place.

Pour plus d’information, veuillez contacter Justin Burnham à jburnham@cotesaintluc.org.

 

Côte Saint-Luc félicite le maire Anthony Housefather de sa victoire aux élections

Les conseillers et le personnel de la Ville de Côte Saint-Luc félicitent le maire Anthony Housefather pour son élection cette semaine à la Chambre des communes, où il représentera la circonscription de Mont-Royal.

Le maire Housefather a été élu pour la première fois en novembre 2015. Auparavant, il a été conseiller à la Ville de Hampstead puis à l’arrondissement de Côte-Saint-Luc/Hampstead/Montréal-Ouest. Il a dirigé les efforts qui ont mené à la défusion de la mégaville en 2004.

Voici les déclarations des huit conseillers municipaux :

Conseillère Dida Berku : « J’ai servi avec Anthony pendant 14 ans et je n’ai jamais vu quelqu’un travailler aussi fort et avec autant d’enthousiasme et de sincérité dans une campagne. Doué d’une intelligence hors du commun, que tous reconnaissent incontestablement, et d’une endurance et d’une énergie remarquables, Anthony a une grande estime pour les électeurs. »

Conseiller Mitchell Brownstein : « Le bilan de ses réalisations au cours des 10 dernières années est impressionnant. Il a aidé à conserver le poste de quartier 9 de la police, il a construit le Centre communautaire et aquatique, contribué à superviser plusieurs projets résidentiels dans notre ville, en plus d’appuyer de nouvelles initiatives comme l’agriculture urbaine, vCOP, la Troupe de théâtre. Il a également dirigé la lutte contre le projet de Charte des valeurs et les attaques dirigées contre le statut bilingue. »

Conseiller Mike Cohen : « Ce fut un honneur et un privilège de servir au conseil sous la direction d’Anthony pour les dix dernières années. Je suis convaincu qu’il sera un excellent député. »

Conseiller Steven Erdelyi : « Anthony perçoit aisément ce qu’il y a à faire et il sait quelles sont les initiatives à mettre de l’avant. Côte Saint-Luc est devenu un leader sur le plan environnemental et présente une situation financière solide parce qu’il a su saisir toute l’importance de ces enjeux. »

Conseiller Sam Goldbloom : « Je n’ai jamais rencontré quelqu’un qui possédait l’énergie, l’intégrité et l’intelligence de ce jeune homme. Notre circonscription et notre pays sont chanceux de pouvoir compter sur une personne de sa stature pour nous représenter. »

Conseillère Ruth Kovac : « Je pense qu’Anthony sera un de nos plus grands députés, comme il a été un de nos plus grands maires. J’ai appris tellement de choses avec lui au cours des dix dernières années. »

Conseiller Allan J. Levine : « Anthony est la personne la plus travaillante que j’aie connue de toute ma vie. Notre perte est un gain pour Ottawa. Anthony sera un porte-parole convaincant pour la communauté anglophone du Québec. Je lui souhaite le plus grand succès. »

Conseiller Glenn J. Nashen : « Je tiens à remercier Anthony personnellement pour sa direction avisée, son intégrité et son intelligence à la direction de la ville pendant presque 10 ans. Et je me plais à penser que nous ne perdons pas un maire, mais que nous gagnons un député extraordinaire. »

Côte Saint-Luc félicite les candidats gagnants partout au Canada ainsi que tous les autres candidats qui ont pris part au processus démocratique.

 

 

 

La Bibliothèque de Côte Saint-Luc lance un programme sur le patrimoine juif

Au cours du mois d’octobre, la Bibliothèque Eleanor London Côte Saint-Luc tiendra une série d’activités axées sur la culture et le patrimoine juifs, dont des ateliers, des conférences, de la musique, du théâtre et de la littérature. Les membres de la bibliothèque ainsi que les non-membres sont invités à y participer et à explorer leur histoire familiale et culturelle.

Le programme débute par un concert de musique traditionnelle séfarade donné par l’Ensemble séfarade et méditerranéen, lauréat d’un prix Opus, le jeudi 8 octobre. La semaine suivante, le mercredi 14 octobre, la bibliothèque présentera Portrait d’un peuple, la plus récente production de l’ensemble Performance Playreading (Pièce de théâtre récitée) d’Aviva Ravel. Ce spectacle réunit des histoires poignantes ou humoristiques, des légendes et des poèmes mettant en scène la culture du peuple juif depuis l’ère biblique jusqu’à nos jours. Les billets pour le concert et la pièce sont en vente dès maintenant à la bibliothèque.

En partenariat avec Stanley Diamond de la Société généalogique juive de Montréal, la bibliothèque offre une conférence et un atelier généalogiques destinés à vous aider à découvrir les récits propres à votre famille. La conférence aura lieu le jeudi 15 octobre à 14 h et est ouverte gratuitement au public. L’atelier se tiendra le jeudi 29 octobre à 14 h et requiert que l’on s’inscrive et paie à l’avance (5 $ pour les membres de la bibliothèque et 7 $ pour les non-membres).

La série culmine avec l’événement littéraire annuel CSL Une ville, un livre, le jeudi 22 octobre à 18 h 30. Tous les ans, le personnel de la bibliothèque choisit un livre afin de faire participer les résidants de Côte Saint-Luc et de favoriser une culture de la lecture dans notre ville. Cette année, le choix s’est porté sur Between Gods, les mémoires remarquables d’Alison Pick qui racontent sa découverte des origines juives de sa famille et sa réappropriation d’une identité et d’une religion qu’elle ignorait auparavant. Alison Pick parlera de son ouvrage et interagira avec ses lecteurs lors de cet événement gratuit.

Pour plus d’information au sujet de ces événements et de ces programmes, visitez bibliocsl.org ou communiquez avec le Service des programmes de la bibliothèque au 514 485-6900, poste 4205.

 

 

 

Championnat canadien ouvert de danse sportive à CSL le 26 septembre

Pour la cinquième année consécutive, le Championnat canadien ouvert de danse sportive aura lieu le samedi 26 septembre 2015 au Gymnase de Côte Saint-Luc (7500 ch. Mackle), de 11h à 23 h 30.

Le Championnat canadien ouvert de danse sportive est présenté par Danse Sport Québec. Il permet aux danseurs de salon de concourir pour le titre de Champion amateur de danse sportive.

L'admission coûte 35$ par spectateur de 16 ans et plus et 25$ par spectateur de 15 ans et moins.L'achat des billet peut se faire en ligne en visitant le dansesportquebec.com/cco/accueil/ ou hors ligne en complétant le formulaire d'achat de billets à envoyer avec les informations de paiement:

Par courriel: claudette.martin@dansesportquebec.com

Par fax: 450 222-2305

Par courrier: Danse Sport Québec, 380 rue Lafond, St-Calixte (Québec) J0K 1Z0

Des danseurs de tout âges et de toutes les régions du Canada , des États-Unis et d'Europe présenteront leurs performances à la fois latine et standards aux juges et aux spectateurs. Les danseurs seront vêtus de robes de bal et queue de pie lors de leur démonstration de Valse Lente, Tango, Valse Viennoise, Foxtrot et Quickstep. Ils danseront également sur de la musique latine,y compris le Cha-Cha,la samba, la rumba, le Paso Doble et le Jive.

Danse Sport Québec a un certain nombre de danseurs de Côte-St-Luc qui seront présentés lors de la compétition.

Danse Sport Québec convie tous les amateurs de danse à un événement spectaculaire.

Pour plus d'informations veuillez visitez:  www.dansesportquebec.com ou appelez au 1-800-474-5746.

 

 

 

 

Le parc Pierre Elliott Trudeau sera l’hôte au Québec des Super Camps des Blue Jays 2015

Le parc Pierre Elliott Trudeau, dans la Ville de Côte Saint-Luc, est l’un des 15 endroits au Canada – le seul au Québec – où s’arrêtera la tournée 2015 des Super Camps Honda des Blue Jays pour les jeunes joueurs de baseball de 9 à 16 ans.

Le camp se déroulera à Côte Saint-Luc les mardi et mercredi 18 et 19 août 2015. Pour vous inscrire, consulter le site de l’Académie de baseball des Blue Jays à www.bluejays.com/camps. 

« Nous avons acquis une excellente réputation pour nos terrains de baseball qui sont parmi les meilleurs au Québec, se réjouit le maire Anthony Housefather. Dans le monde du baseball, tout le monde le sait : pour des terrains de haut calibre au cœur d’une communauté qui adore le baseball, c’est à Côte Saint-Luc qu’il faut aller. »

Tous les ans, Côte Saint-Luc est l’hôte de deux camps d’essai de la Ligue majeure de baseball, en plus d’accueillir toutes les parties locales des équipes de baseball universitaires de McGill et Concordia, et de nombreux tournois et camps de baseball. Plus d’une douzaine de ligues de softball jouent aussi des parties à Côte Saint-Luc. L’Association canadienne de baseball intercollégial y organise régulièrement son tournoi universitaire national. Le 1er juillet 2012, le terrain principal au parc Pierre Elliott Trudeau a été renommé en l’honneur de Gary Carter, ancien receveur des Expos de Montréal.

Les camps sont une initiative conjointe de l’Académie de baseball des Blue Jays, de Baseball Canada et de la Petite Ligue de baseball du Canada. 

Un groupe important d’anciens joueurs des Blue Jays seront de retour en tant qu’instructeurs, dont Duane Ward, Roberto Alomar, Devon White, George Bell, Lloyd Moseby, Jesse Barfield, et Homer Bush. Les anciens des Blue Jays seront accompagnés des entraîneurs de Baseball Canada et de la Petite Ligue du Canada en vue d’offrir à chaque participant un entraînement de haut niveau.

Le programme des Super Camps Honda des Blue Jays comprend quatre heures d’activités chaque jour. Chacun des participants recevra une casquette et un chandail à l’effigie des Blue Jays, un manuel d’instruction de l’Académie des Blue Jays, ainsi qu’un gant de baseball Alomar de 12”.

Pour plus d’information, contacter baseball.academy@bluejays.com ou 416-341-2500.

 

 

 

Les résidants de Côte Saint-Luc encouragés à organiser leurs propres activités afin de participer à la Fête des voisins qui se tient le 6 juin prochain dans toute la province

Pour la deuxième année consécutive, la Ville de Côte Saint-Luc invite ses résidants à prendre part à la Fête des voisins qui a lieu à travers la province le 6 juin 2015.

« Nous espérons que les résidants organiseront quelque chose ensemble, a déclaré le maire Anthony Housefather. Ça peut être aussi simple qu’une rencontre devant la maison d’un résidant ou cela peut prendre l’allure d’une grande fête dans un parc le quartier. L’objectif étant de rencontrer vos voisins et de créer un sentiment de communauté et d’appartenance. »

Ceux et celles qui souhaitent mettre sur pied une activité dans leur voisinage sont invités à se procurer une carte d’invitation à l’un des édifices municipaux, à la remplir et la distribuer à leurs voisins. Ils peuvent aussi inscrire leur événement à www.fetedesvoisins.qc.ca/inscription.html.

« La fête des voisins est l’occasion idéale pour mieux connaître votre quartier et les gens qui l’habitent, a indiqué le conseiller Allan J. Levine, responsable de l’introduction de la Fête des voisins à Côte Saint-Luc. Les résidants qui participent bénéficieront des retombées positives de cette belle occasion de fraterniser dans leur quartier. »

Née en France en 1999, la Fête des voisins s’est rapidement répandue dans toute l’Europe. Elle s’est implantée au Québec en 2006 sous l’impulsion du Réseau québécois de villes et villages en santé, un organisme qui favorise le développement de saines habitudes de vie au Québec. Il est axé sur l’échange entre municipalités et l’engagement des décideurs municipaux à offrir une meilleure qualité de vie en mobilisant les partenaires et les résidants pour qu’ils agissent dans leur milieu.

 

 

 

 

Les résidants invités à une séance de participation publique dédiée à la rénovation du terrain de jeu du parc Trudeau

Les résidants de tout âge de la Ville de Côte Saint-Luc sont invités à une séance de participation publique qui aura lieu le dimanche 3 mai à 11h à l’hôtel de ville, 5801, boul. Cavendish. Durant cette séance les résidants seront invités à offrir leur opinion sur l’imminente rénovation du terrain de jeu du parc Pierre Elliott Trudeau. 

La Ville a l’intention de rénover considérablement le parc Trudeau à compter de l’automne 2015. Une partie importante du budget prévu pour la rénovation sera dédiée au terrain de jeu, qui sera non seulement déplacé, mais aussi complètement renouvelé et comprendra du matériel destiné aux jeunes enfants, aux plus grands, et même aux adultes. 

« Nous voulons savoir ce que nos résidants souhaitent voir dans ce terrain de jeu, dit le Maire Anthony Housefather. Nous savons que nous aimerions qu’il soit utilisé par les jeunes et les jeunes de cœur, mais afin de livrer un produit qui sera apprécié et utilisé nous voulons savoir ce qu’en pensent les usagers du parc.»

Ceux qui participeront à la séance travailleront directement sur une carte afin de créer l’aménagement et la conception du terrain de jeu. Il y aura aussi une session spéciale pour les plus jeunes, avec un animateur qui cherchera à savoir ce qui leur plaît le plus dans un terrain de jeu. 

« Nous espérons voir un grand nombre de résidants participer à cette séance de participation publique, déclare Glenn Nashen, conseiller du district 6 où se trouve le parc Trudeau. C’est une occasion unique et rare pour les résidants, et les enfants surtout, de s’impliquer directement dans le redéveloppement du premier parc de la ville et de son terrain de jeu. » 

Cette séance est la première d’un processus en trois étapes. La deuxième étape sera une réunion en soirée, au cours de l’été où les résidants découvriront les plans du nouveau terrain de jeu et rencontreront les concepteurs. Ce sera le moment de suggérer des ajustements et d’offrir des commentaires additionnels. Et, la troisième étape sera une dernière rencontre, vers la fin de l’été ou au début de l’automne afin de dévoiler le concept finalisé.  

« Les travaux commenceront à l’automne 2015 et se poursuivront en 2016, dit la conseillère Ruth Kovac, responsable de l’aménagement urbain. Nous espérons que le parc sera prêt en 2017, pour célébrer le 150e anniversaire du Canada. »

Tout celui qui souhaite participer à la séance de participation publique est prié de confirmer sa présence, auprès de Régine Banon au 514 485-6800, poste 1801, ou par courriel à rbanon@cotesaintluc.org.