La situation du recyclage au Québec et ses répercussions sur Côte Saint-Luc

Le mardi 19 juin 2018, environ 15 % des maisons de Côte Saint-Luc n'ont pas reçu leur collecte hebdomadaire habituelle de matières recyclables (bac bleu). Pour ces maisons affectées, la ville met à la disposition des résidants des sacs de plastique spéciaux afin qu’ils puissent y placer les matières recyclables que le bac bleu ne peut plus contenir. Ces résidants peuvent venir chercher ces sacs aux Travaux publics (7001, chemin Mackle). Apportez une preuve d'adresse. Si vous vivez dans un appartement qui a été manqué, la ville livrera des sacs à votre immeuble. Mardi prochain, notre entrepreneur ramassera le contenu de ces bacs bleus ainsi que les sacs de plastique spéciaux.

 

Que s'est-il passé mardi ?

Chaque semaine, 10 camions de déchets recyclables de Côte Saint-Luc se rendent au lieu de déchargement du recyclage du Groupe TIRU, situé au Complexe environnemental de Saint-Michel. Le mardi 19 juin, l'installation était à pleine capacité et les temps d'attente étaient très longs. Certains camions transportant des déchets de Côte Saint-Luc n'ont pas été en mesure de terminer le travail. Par conséquent, environ 15 % des foyers n'ont pas bénéficié d'un service de collecte en bordure des rue. Certaines parties de Hampstead, de Montréal-Ouest et de l'arrondissement de Saint-Laurent ont été affectées de la même manière.

 

Nous avons un problème global et local

Comme vous l'avez peut-être lu dans les nouvelles, il y a un problème croissant en Amérique du Nord lié au recyclage des déchets de papier. Bref, il est devenu beaucoup moins précieux et les installations de recyclage ont du mal à s’en défaire, et ceci même si de nouveaux produits de papier arrivent chaque jour en provenance des villes.

Côte Saint-Luc doit compter sur l'agglomération de Montréal pour trouver une solution, car c'est le gouvernement de l'île qui est responsable de décider quelles installations de recyclage nous devons utiliser pour envoyer nos déchets.

 

Cela pourrait-il se reproduire ?

Ce qui s'est passé le mardi 19 juin pourrait se reproduire à l'avenir. Nous explorons nos options. Mais il y a des choses que nous pouvons faire localement pour aider.

  1. Aplatissez vos boîtes en carton pour qu'elles prennent moins de place dans votre bac bleu et dans le camion.
  2. Mettez les journaux et autres papiers en vrac (sans agrafes, etc.) dans votre bac brun au lieu de votre bac bleu. Ce papier peut être composté organiquement au lieu d'être recyclé.
  3. Dans la mesure du possible, réduisez la quantité de bouteilles d'eau en plastique ou d'autres déchets non essentiels que vous consommez et jetez.
  4. Rincez canettes et bouteilles au cas où le contenu de votre bac bleu ne serait pas récupéré une semaine.

 

Nous vous tiendrons au courant de l'évolution de la situation. Nous espérons que ce qui s'est passé mardi ne se répétera pas, mais en tant que ville, nous devons être préparés et avons besoin de l'aide de chacun pour apporter de petits changements dans la façon dont nous remplissons le bac bleu.

 

Pour en savoir plus

Pour en savoir plus sur les questions de recyclage à l'échelle globale et locale, vous pouvez lire les articles suivants.

 

'Recycling crisis': Quebec business model seen as wasteful and inefficient

http://montrealgazette.com/news/local-news/recycling-crisis-quebec-busin...

Crise du recyclage : Montréal demande l'aide de Québec

http://www.lapresse.ca/environnement/politique-verte/201806/14/01-518587...

 

Share this