Nouvelles

TDA et TDAH : des réponses à vos questions

ADD and ADHD posterCôte Saint-Luc, le 1er octobre 2012 - Pour permettre aux parents de s’informer sur le trouble déficitaire de l’attention (TDA) et le trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité (TDAH), un séminaire sera présenté le mardi 16 octobre à 19 h à la Bibliothèque publique Eleanor London Côte Saint-Luc, au 5851 boulevard Cavendish.

Robin Bernstein, enseignante et coach universitaire, présentera un séminaire intitulé : Understanding ADD and ADHD. Mme Bernstein est directrice de Brightside Learning (brightsidelearning.com), qui offre des services de coaching en enseignement et de coaching TDAH ainsi que des programmes de littéracie aux jeunes du primaire, du secondaire et du cégep. Coach TDAH depuis plus de dix ans, elle aide les parents et les enfants souffrant de TDA et TDAH.

Mme Bernstein présentera la réalité entourant les TDA/TDAH et fera part aux participants de certaines stratégies qui peuvent aider les enfants à réussir à l’école, à la maison et socialement. Café et thé seront servis.

Le séminaire est gratuit. Pour plus d’information, téléphonez au 514-485-6900, poste 411 ou contactez childrendept@cotesaintluc.org.

La Bibliothèque publique Eleanor London Côte Saint-Luc est située au 5851, boulevard Cavendish et elle est ouverte tous les jours de 10 h à 22 h. Pour plus d’information, téléphonez à la bibliothèque au 514-485-6900 ou visitez www.bpelcsl.org.

 


-30-

 


Contact avec les médias : Darryl Levine, 514-485-6800, poste 1802, dlevine@cotesaintluc.org.

 

 

 

Travaux urgents effectués par Hydro Québec sur le chemin Fleet

Hydro Quebec

Nous savons que de nombreux résidents et automobilistes aimeraient en savoir plus sur les travaux qui ont été entamés sur le chemin Fleet le jeudi 27 septembre dernier. En résumé, Hydro‑Québec effectue des travaux urgents afin de remplacer une chambre de raccordement souterraine qui est située à l’angle du chemin Fleet et de l’avenue Pinedale, près de la limite entre les villes de Côte Saint-Luc et de Hampstead.

Selon Hydro‑Québec, la chambre de raccordement souterraine était gravement détériorée et devait être remplacée d’urgence. Elle permet de distribuer de l’électricité à de nombreux endroits à Côte Saint‑Luc et à Hampstead. D’après ce que nous avons compris, un éventuel affaissement de la chambre de raccordement aurait causé une interruption de courant pour de nombreux résidents du secteur ainsi que de graves dommages à la route et aux infrastructures adjacentes. Nous sommes conscients des grands inconvénients que ces travaux entraînent pour les résidents et les visiteurs du secteur, et nous vous transmettons toutes nos excuses pour l’absence totale de préavis. La Ville de Côte Saint‑Luc a jugé qu’elle devait permettre à Hydro‑Québec d’entreprendre les travaux urgents. L’information ci‑dessous devrait répondre aux questions que vous pouvez vous poser.

 

Combien de temps dureront les travaux?

Les travaux devraient durer environ six semaines, mais ils pourraient prendre quelques semaines de plus en cas de pluie. La Ville de Côte Saint‑Luc a demandé à Hydro‑Québec de s’efforcer d’exécuter les travaux plus rapidement.

 

Quelles voies de circulation seront fermées?

Malheureusement, comme la chambre de raccordement d’Hydro‑Québec est située sous le côté sud du chemin Fleet, les deux voies vers l’est devront probablement être fermées. Nous avons donc reconfiguré le chemin de façon à ce que les véhicules puissent circuler de l’autre côté du terre-plein sur une voie en direction est et sur une autre voie en direction ouest. Hydro‑Québec nous a informés que, conformément aux règles de la CSST concernant l’espace entre le lieu des travaux et les véhicules en mouvement, il ne peut pas y avoir plus de deux voies de circulation ouvertes. Nous essayons de trouver un moyen d’ouvrir une voie supplémentaire afin qu’il y ait deux voies en direction est à l’heure de pointe du matin et deux voies en direction ouest à l’heure de pointe du soir, mais nous ne savons pas encore si nous réussirons à trouver une solution.

 

Quelles mesures la Ville de Côte Saint-Luc prend-elle pour améliorer la circulation?

Aux heures de pointe, un agent de la sécurité publique contrôlera la circulation près du rétrécissement du chemin Fleet. Nous installerons aussi des panneaux de déviation pour informer les automobilistes des itinéraires de rechange, comme le chemin de la Côte‑Saint‑Luc pour accéder au boulevard Décarie. Nous travaillons en étroite collaboration avec la Ville de Hampstead et le poste de police 9 afin d’établir un plan de circulation. Veuillez consulter régulièrement les mises à jour sur notre site Web (www.cotesaintluc.org). Entre‑temps, nous recommandons fortement à tous les automobilistes de ne pas emprunter le chemin Fleet aux heures de pointe.

 

Nous voulions vous renseigner sur les travaux afin que vous puissiez planifier vos déplacements en conséquence. Si vous avez des questions, veuillez communiquer avec le directeur des Affaires publiques et des Communications, au numéro 514‑485‑6800 (poste 1802) ou à l’adresse dlevine@cotesaintluc.org

Côte Saint-Luc looking for more volunteer patrollers

vCOP logoCôte Saint-Luc, le 28 septembre 2012 – La patrouille de citoyens bénévoles de Côte Saint-Luc recrute de nouveaux membres pour le programme de surveillance mobile du voisinage.

Les résidants qui souhaiteraient se joindre à vCOP sont invités à une séance d’information le mardi 9 octobre 2012 à 19 h, à l’hôtel de ville de Côte Saint-Luc (5801 boul. Cavendish). Ils sont priés d’apporter une preuve d’identité et un formulaire de demande dûment rempli. Le formulaire est disponible à www.CoteSaintLuc.org/fr/CSLvCOP.

Côte Saint-Luc a été la première ville au Québec à mettre en oeuvre un programme de surveillance mobile de quartier. Des projets semblables ont vu le jour un peu partout dans les communautés au Canada et aux États-Unis.

Depuis le lancement du programme, en juillet 2006, les patrouilleurs bénévoles ont parcouru 170 000 kilomètres, soit la moitié de la distance de la terre à la lune, et inscrit plus de 30 000 heures. Le groupe comprend maintenant 83 patrouilleurs. Les bénévoles reçoivent une formation afin de pouvoir identifier les problèmes potentiels pour les signaler à la Sécurité publique de Côte Saint-Luc ou à la police.

La flotte vCOP comprend quatre minifourgonnettes, deux scooters électriques, deux vélos électriques, et deux vélos ordinaires.

Les bénévoles doivent s’engager à donner au moins six heures par mois. Les membres de vCOP ont 18 ans et plus, mais il y a également un programme pour les jeunes de 16 et 17 ans. Une cotisation unique de 75 $ est exigée pour couvrir le coût de l’uniforme et des accessoires. Les membres reçoivent une formation en techniques de patrouille, en communications radio, en premiers soins et en RCR; ils apprennent également à utiliser un défibrillateur externe automatisé.

Pour plus d’information ou pour vous joindre au programme vCOP, téléphonez au 514 485-6800, envoyez un courriel à vcop@CoteSaintLuc.org, ou visitez www.CoteSaintLuc.org/fr/CSLvCOP.



-30-

Personne-ressource : Darryl Levine, Directeur des Affaires publiques et communications, 514-485-8905, dlevine@CoteSaintLuc.org

Chemin Fleet

La congestion qui a eu lieu aujourd'hui sur le chemin Fleet est liée à des travaux d'urgence effectués par Hydro-Québec. La Ville de Côte Saint-Luc a demandé à Hydro-Québec de suspendre les travaux pendant une période de temps afin que l’on puisse trouver une solution pour maintenir la circulation ouverte dans les deux voies durant au moins les heures de pointe du matin et l'après-midi vers l'ouest. Les travaux de construction pourraient se poursuivre jusqu'à  vendredi, puis cesseront. Nous vous tiendrons à jour des pourparlers avec Hydro-Québec et les nouvelles seront affichées sur le site web.

Assemblée spéciale du conseil : 24 septembre 2012

Une assemblée spéciale du conseil aura lieu lundi le 24 septembre 2012 à 20 h, au 5801 boulevard Cavendish.

Ordre du jour

Ordre du jour  


Poser des questions lors des séances du conseil

City of Côte Saint-Luc Council Chamber

La Ville de Côte Saint-Luc permet aux résidants et aux non-résidants de poser des questions lors des séances du conseil; toutefois, si les participants à la séance sont nombreux à vouloir poser une question, les résidants ont préséance. Lorsqu’une personne est invitée à poser une question, elle doit s’adresser au maire. Un bref exposé, d’au plus une minute, est autorisé avant l’énoncé de la question. Une fois la question posée, le maire y répond au nom du conseil. Une question complémentaire est autorisée. Aucun exposé n’est permis avant la question complémentaire.

Après la première période de questions et le reste de l’ordre du jour du conseil, une seconde période de questions est prévue. Les seules questions alors autorisées concernent les points à l’ordre du jour de la séance du conseil de ce soir-là.

 

Resources additionnelles

Membres du conseil

Procès verbaux

Endroit

Plus large

 

Relier Côte Saint-Luc au district hospitalier

Montréal, le 19 septembre 2012 – La ville de Côte St-Luc et l’Hôpital général juif en collaboration avec Mobiligo et le Centre de gestion des déplacements de Développement économique Saint-Laurent (CGD DESTL) annonceront, jeudi le 20 septembre, un projet qui a pour but d’améliorer les déplacements de ses citoyens, travailleurs ou usagers vers les institutions de santé du quartier Côte-des-Neiges. L’objectif de ce projet est de générer un transfert d’auto-solistes vers les modes de transports durables (transport collectif, covoiturage marche vélo).

 

Date : Jeudi, 20 septembre 2012

Heure : 11 h 

Où :   Mail Cavendish (entrée IGA/Pharmaprix), 5800 boul. Cavendish, Côte Saint-Luc, H4W 2T5, Québec 

 

Une enquête est présentement en cours auprès des employés de l’hôpital sur leurs besoins de transport afin d’identifier les options de déplacements autres que l’auto-solo qui pourraient leur être offert.  L’accès aux soins de santé ne signifie pas seulement avoir accès à un médecin, mais pouvoir s’y rendre de façon à ne pas générer des impacts sur notre propre santé et celle de notre communauté. 

Dans un contexte où l’Hôpital général juif construit de nouveaux bâtiments qui auront pour conséquence une augmentation du nombre d’employés, une diminution du nombre de places de stationnement disponible durant la période de construction et une plus grande offre de services de santé pour la population, de se pencher sur le moyen de transport qu’utilisent autant les employés que ses usagers est une démarche qui s’imposait pour ses deux partenaires du projet. 

Mobiligo et le CGD DESTL effectueront un sondage afin d’identifier les besoins en terme de transport des travailleurs et des usagers se déplaçant entre Côte Saint-Luc et les institutions de santé du quartier Côte-des-Neiges tel que l’Hôpital général juif, le CHU Ste-Justine et le Centre hospitalier de St-Mary’s.

La table de concertation des ainés de Montréal salue cette initiative, car elle permettra de soutenir la population vieillissante d’être prise en compte de ses besoins en termes de transport vers les différents soins de santé offerts dans le secteur.

« Ce projet est une importante initiative qui bénéficiera toute la communauté, en soulageant un secteur très congestionné. C’est un important pas vers le développement et la mise en place de solutions de transports durables pour nos résidants, dit Anthony Housefather, maire de Côte Saint-Luc. » 

« L'Hôpital général juif est fier d'appuyer cette initiative qui assurera le transport durable à la communauté Côte-des-Neiges», a déclaré Glenn J. Nashen, directeur des affaires publiques et  communications de l'Hôpital général juif. En favorisant cette évolution du transport  privé au transport public, nous l'espérons, pouvoir soulager une partie du stress causé par la congestion dans la région, ainsi que d'améliorer la qualité de l'air, réduire les nuisances sonores et les émissions de gaz à effet de serre limites au bénéfice du quartier.  »

La ville de Côte Saint-Luc est la troisième municipalité la plus peuplé sur l’île de Montréal. Ses programmes de sports et de loisirs, ses 29 parcs et sa bibliothèque moderne en font une communauté résidentielle agréable de l’ouest de l’île.  En devenant l’une des premières municipalités au Québec à interdire l’usage de pesticides et à rendre obligatoire le port du casque pour les cyclistes, Côte Saint-Luc est au premier rang en matière de questions de santé et de sécurité.  Côte Saint-Luc est une municipalité bilingue et diverse, dont la population est majoritairement de langue anglaise, qui s’est forgée une réputation en matière de droits de la personne.

L'Hôpital général juif est un hôpital d'enseignement de 637 lits affilié à l'Université McGill, qui dessert une clientèle provenant de tous les coins de la province et même de l'extérieur. Engagé à promouvoir les plus hautes normes en matière de prestation de soins, d'enseignement et de recherche, l'hôpital s'est bâti une réputation d'excellence dans un grand nombre de spécialités cliniques.

Financés par le MTQ, les CGD offrent de l’expertise-conseil en transport durable, un ensemble d’outils et de services pour encourager l’utilisation d’alternatives à l’automobile-solo. Avec des solutions éprouvées et adaptées aux réalités locales, les CGD permettent aux employeurs, promoteurs et municipalités d’être des acteurs de changement, d’accroître leur attractivité et la rétention de leur personnel tout en améliorant leur bilan environnemental. 

-30-

 

Pour plus d’information communiquer avec: Dida Berku, conseillère, Ville de Côte Saint-Luc, 514-531-6896, dberku@cotesaintluc.org, ou Régine Banon, coordinatrice, Affaires publiques et communications, Ville de Côte Saint-Luc, 514-485-6800, poste 1801, rbanon@cotesaintluc.org.

 

 

La Ville de Montréal laisse tomber Cavendish encore une fois

Côte Saint-Luc, le 18 septembre 2012 – Six mois à peine après l’annonce d’une entente concernant l’hippodrome Blue Bonnets, qui contenait une disposition relative au financement du projet de prolongement du boulevard Cavendish, la Ville de Montréal revient sur ses engagements et met le projet en veilleuse.

En mars 2012, la Ville de Montréal et le gouvernement du Québec ont signé une entente dans le but de transférer le terrain de l’Hippodrome à la Ville de Montréal. Une des conditions liées à ce transfert était l’engagement de la Ville de Montréal à réserver 44 millions de $ pour la première phase du projet Cavendish-Cavendish dans son programme triennal d’immobilisations. Cette entente a ensuite été ratifiée à l’unanimité par le conseil municipal de Montréal le 26 mars 2012.

Malgré cet engagement inscrit dans l’entente de réserver 44 millions de $ pour le projet et malgré la résolution adoptée à l’unanimité par le conseil municipal de Montréal ratifiant l’entente en question, l’administration Tremblay a retiré le Lien Cavendish-Cavendish du programme triennal d’immobilisationss (PTI) pour 2013-2015, et cela, même s’il était inclus à son dernier PTI (2012-2014). Le programme proposé – sans le financement pour le projet Cavendish-Cavendish – sera présenté au conseil municipal de Montréal pour adoption le 20 septembre 2012.

« La Ville de Côte Saint-Luc a travaillé très fort avec les villes et les arrondissements voisins pour convaincre l’administration Tremblay de faire du prolongement du boulevard Cavendish une priorité, a déclaré le maire de Côte Saint-Luc, Anthony Housefather. Nous avons travaillé avec les députés libéraux locaux afin de trouver les moyens de financer le projet et, au cours des six derniers mois, les annonces concernant le site de l’Hippodrome ont contribué à faire avancer le projet. La Ville de Montréal se propose maintenant de retirer les montants prévus au PTI : c’est un véritable renversement des engagements pris il y a quelques mois seulement et c’est totalement inacceptable pour ceux qui vivent et qui travaillent dans l’ouest de Montréal et dans l’Ouest-de-l’Île. Nous prendrons tous les moyens possibles pour nous opposer à ce désengagement. »

En outre, le nouveau programme triennal d’immobilisations ne prévoit pas la poursuite des études de faisabilité que la Ville de Montréal s’était aussi engagée à réaliser. Depuis 2005, elle a consacré 2,5 millions de dollars à ces études mais elle a refusé jusqu’ici de les rendre publiques; elle refuse maintenant de les terminer.

« Ce désengagement est totalement contraire à l’entente sur l’Hippodrome et au vote unanime du conseil municipal de Montréal, a indiqué la conseillère municipale Dida Berku de Côte Saint-Luc. Cela va à l’encontre de la volonté des conseils d’arrondissement de Saint-Laurent et CDN-NDG et des villes de Côte Saint-Luc, Mont-Royal, Hampstead, et Dollard-des-Ormeaux, qui ont systématiquement demandé que le prolongement du boulevard Cavendish soit inscrit au Plan de transport de l’agglomération de Montréal et à son programme triennal d’immobilisations. Cela va aussi à l’encontre des conditions liées à l’entente sur l’Hippodrome conclue avec le gouvernement du Québec et constitue un renversement des engagements publics et des déclarations émises par
l’administration Tremblay il y a six mois. »

Lors de l’annonce de l’entente sur l’Hippodrome, le ministre Raymond Bachand avait précisé l’une des conditions du transfert comme étant le réinvestissement par la Ville de Montréal des revenus découlant de ce transfert dans la réalisation du projet Cavendish-Cavendish, ainsi que l’engagement de la Ville de Montréal à réaliser les études de faisabilité pour faire avancer le projet.

« Nous encourageons les résidants à assister à la réunion qui aura lieu à l’Hôtel de Ville de Montréal le jeudi 20 septembre et à faire connaître leurs préoccupations pendant la période de questions », a ajouté la conseillère Berku.

Des copies de l’entente sur l’Hippodrome, du programme triennal d’immobilisations 2012-2014, et d’un communiqué de presse de la Ville de Montréal annonçant son engagement dans le projet du prolongement du boulevard Cavendish sont disponibles à www.CoteSaintLuc.org/fr/BoulevardCavendish.

-30-

Personne-ressource pour les médias : Dida Berku, 514-531-6896, dberku@cotesaintluc.org. Darryl Levine, Directeur des Affaires publiques et communications, 514-485-8905, dlevine@cotesaintluc.org.

La Ville de Côte Saint-Luc a le regret d’annoncer le décèsde son ancien chef des incendies et directeur de la sécurité publique, James Sharkey

La Ville de Côte Saint-Luc a le regret d’annoncer le décèsde son ancien chef des incendies et directeur de la sécurité publique, James Sharkey. M. Sharkey était un membre senior de l’administration de Côte Saint-Luc, d’août1966 à décembre 2000.Il était très respecté par ses pairsà travers l'île de Montréal et mis sur pied un service d’incendies des plus professionnel. Ilétait en avance sur son époque en embauchant la première pompièreau Québec.

Il laisse dans le deuil son épouse, Brenda Dunlop, l'un demi-frère, Robert Zamboni(Helen), de Montréal.

Séance du conseil : 10 septembre 2012

Une séance du conseil aura lieu lundi le 10 septembre 2012 à 20h, au 5801 boulevard Cavendish.
 

Ordre du jour

 

Ordre du jour

  


Poser des questions lors des séances du conseil

Salle du conseil de la ville de Côte Saint-Luc

La Ville de Côte Saint-Luc permet aux résidants et aux non-résidants de poser des questions lors des séances du conseil; toutefois, si les participants à la séance sont nombreux à vouloir poser une question, les résidants ont préséance. Lorsqu’une personne est invitée à poser une question, elle doit s’adresser au maire. Un bref exposé, d’au plus une minute, est autorisé avant l’énoncé de la question. Une fois la question posée, le maire y répond au nom du conseil. Une question complémentaire est autorisée. Aucun exposé n’est permis avant la question complémentaire.

Après la première période de questions et le reste de l’ordre du jour du conseil, une seconde période de questions est prévue. Les seules questions alors autorisées concernent les points à l’ordre du jour de la séance du conseil de ce soir-là.

 

Resources additionnelles

Membres du conseil

Procès verbaux

Endroit


Plus large

 

 

 

Réponse au demande que la piscine extérieure Parkhaven demeure ouverte après le 3 septembre 2012

La Ville de Côte Saint-Luc a reçu une pétition de résidants demandant que la Piscine extérieure Parkhaven demeure ouverte après le 3 septembre 2012. Cette suggestion sera considérée pour la saison 2013. Même avec son calendrier actuel, notre piscine extérieure est ouverte plus longtemps que la plupart des piscines extérieures de l’île de Montréal. Ces dernières années, depuis l’élection du conseil actuel en 2006, nous avons essayé de prolonger la saison en ouvrant la piscine les week-ends en septembre. Malheureusement, compte tenu de la faible fréquentation de la piscine et des coûts très élevés associés à ces week-ends, et avec l’ajout de la nouvelle piscine intérieure qui est ouverte tout le mois de septembre, nous avons cru bon de fermer à la Fête du Travail cette année.

Nous comprenons bien que la pétition ne concerne que les week-ends de septembre, mais le fait de garder la piscine extérieure ouverte nécessite également de l’entretien durant la semaine et cette dépense n’est pas prévue au budget; de plus, les contrats de notre personnel d’été se terminent à la Fête du Travail. À cela s’ajoute un autre problème d’ordre pratique, celui de trouver des sauveteurs qui travailleraient aussi tard dans la saison. Comme la majorité de nos sauveteurs, sinon tous, retournent aux études, il est difficile de recruter suffisamment de personnel à la fois pour les piscines intérieures et extérieure et il a été impossible de planifier tout cela aussi tard en saison.

Nous sommes conscients que, même avec les piscines intérieures à leur disposition, la plupart des gens préfèrent nager à l’extérieur en été et nous essaierons d’améliorer l’offre de la piscine extérieure pour la saison 2013.

Assemblée spéciale du conseil : 27 août 2012

Une assemblée spéciale du conseil aura lieu lundi le 27 août 2012 à 19 h 30, au 5801 boulevard Cavendish.

Ordre du jour

Ordre du jour  


Poser des questions lors des séances du conseil

City of Côte Saint-Luc Council Chamber

La Ville de Côte Saint-Luc permet aux résidants et aux non-résidants de poser des questions lors des séances du conseil; toutefois, si les participants à la séance sont nombreux à vouloir poser une question, les résidants ont préséance. Lorsqu’une personne est invitée à poser une question, elle doit s’adresser au maire. Un bref exposé, d’au plus une minute, est autorisé avant l’énoncé de la question. Une fois la question posée, le maire y répond au nom du conseil. Une question complémentaire est autorisée. Aucun exposé n’est permis avant la question complémentaire.

Après la première période de questions et le reste de l’ordre du jour du conseil, une seconde période de questions est prévue. Les seules questions alors autorisées concernent les points à l’ordre du jour de la séance du conseil de ce soir-là.

 

Resources additionnelles

Membres du conseil

Procès verbaux

Endroit

Plus large

 

Inauguration du parc Imagination le dimanche 19 août 2012

Imagination Park in Côte Saint-LucCôte Saint-Luc, le 13 août 2012 –  La Ville de Côte Saint-Luc fera l’inauguration du parc Imagination, adjacent au Centre communautaire et aquatique (5794 av. Parkhaven), le dimanche 19 août 2012 à 17  h.

Côte Saint-Luc a consacré 350 000 $ à l’aménagement paysager du parc Imagination ainsi qu’à l’installation d’aires de jeux, de mobilier urbain, de tables à pique-nique, d’un foyer, d’un système d’éclairage à DEL, et plus encore.

« Nous voulions que ce nouveau parc devienne une destination pour les résidants, a dit le maire Anthony Housefather. Dès le début, nous avons utilisé les principes de création d’espaces pour aménager un lieu où les gens aimeraient se retrouver pour rencontrer d’autres personnes. Les gens seront attirés à ce parc en raison de ses nombreux attraits particuliers comme le foyer, mais aussi pour son emplacement à proximité du nouveau Café Aqua, de la piscine extérieure Parkhaven et du Centre communautaire et aquatique. »

Le parc Imagination possède également des aires de jeux équipés de dispositifs électroniques installés sur une surface de caoutchouc, une aire ouverte pour des activités collectives, ainsi qu’une terrasse.

Le parc Imagination remplace l’ancien parc local. On y accède par les rues Trinity, Glenarden ou Fairside, ou encore par l’atrium du Centre communautaire et aquatique.

Côte Saint-Luc est l’une des trois seules villes au Québec qui ont adopté le nouvel équipement de terrain de jeux électronique. Fabriquées par la compagnie allemande Kompan, les installations de jeux Icon comprennent des témoins lumineux et d’autres fonctions interactives qui plairont aux enfants comme aux adultes.

-30-

Pour plus d’information : Darryl Levine, Directeur des Affaires publiques et des communications, 514-485-8905, dlevine@cotesaintluc.org 


 

Séance du conseil : 13 août 2012

Une séance du conseil aura lieu lundi le 13 aout 2012 à 20h, au 5801 boulevard Cavendish.
 

Ordre du jour

 

Ordre du jour

  


Poser des questions lors des séances du conseil

Salle du conseil de la ville de Côte Saint-Luc

La Ville de Côte Saint-Luc permet aux résidants et aux non-résidants de poser des questions lors des séances du conseil; toutefois, si les participants à la séance sont nombreux à vouloir poser une question, les résidants ont préséance. Lorsqu’une personne est invitée à poser une question, elle doit s’adresser au maire. Un bref exposé, d’au plus une minute, est autorisé avant l’énoncé de la question. Une fois la question posée, le maire y répond au nom du conseil. Une question complémentaire est autorisée. Aucun exposé n’est permis avant la question complémentaire.

Après la première période de questions et le reste de l’ordre du jour du conseil, une seconde période de questions est prévue. Les seules questions alors autorisées concernent les points à l’ordre du jour de la séance du conseil de ce soir-là.

 

Resources additionnelles

Membres du conseil

Procès verbaux

Endroit


Plus large

 

 

 

Assemblée spéciale du conseil : 23 juillet 2012

Une assemblée spéciale du conseil aura lieu lundi le 23 juillet 2012 à 20h, au 5801 boulevard Cavendish.

Ordre du jour

Ordre du jour  


Poser des questions lors des séances du conseil

City of Côte Saint-Luc Council Chamber

La Ville de Côte Saint-Luc permet aux résidants et aux non-résidants de poser des questions lors des séances du conseil; toutefois, si les participants à la séance sont nombreux à vouloir poser une question, les résidants ont préséance. Lorsqu’une personne est invitée à poser une question, elle doit s’adresser au maire. Un bref exposé, d’au plus une minute, est autorisé avant l’énoncé de la question. Une fois la question posée, le maire y répond au nom du conseil. Une question complémentaire est autorisée. Aucun exposé n’est permis avant la question complémentaire.

Après la première période de questions et le reste de l’ordre du jour du conseil, une seconde période de questions est prévue. Les seules questions alors autorisées concernent les points à l’ordre du jour de la séance du conseil de ce soir-là.

 

Resources additionnelles

Membres du conseil

Procès verbaux

Endroit

Plus large

 

Côte Saint-Luc procède à l'inspection annuelle des clôtures entourant les piscines privées

Côte Saint-Luc, 13 juillet 2012 –  La Ville de Côte Saint-Luc a terminé son inspection annuelle des clôtures entourant les propriétés avec piscines privées.

« Nos agents de sécurité publique ont visité chaque maison ayant une piscine privée pour s'assurer que les règles de sécurité sont respectées selon la loi », a confirmé le maire Anthony Housefather.

Les agents de la Division de la sécurité publique de Côte Saint-Luc ont visité 135 piscines pour s’assurer de la sécurité des résidants. Le règlement municipal 2217 de Côte Saint-Luc stipule que les propriétés avec piscine doivent avoir une clôture de six à huit pieds autour de la propriété, une porte avec un dispositif de fermeture et d’ouverture automatique hors de la portée des enfants et assurant le maintien de la fermeture de la porte. Toute propriété qui n’est pas conforme avec ces consignes, a 48 heures pour prendre des mesures correctives.

« Au cours des dernières décennies, la Ville a insisté sur la prévention dans les questions de sécurité publique », a déclaré le conseiller Glenn J. Nashen, membre du conseil responsable de la sécurité publique. « Nous avons été proactifs dans la promotion et l'enseignement de la RCR, dans nos initiatives de préparation aux urgences, dans la législation du casque de vélo et de nos excellents programmes de bénévolat de sécurité publique. »

Pour plus d’informations sur les règlements relatifs aux piscines privées, consultez www.cotesaintluc.org/fr/GuideReglements.

 

-30-

 

Pour plus d’informations : Darryl Levine, Directeur des Affaires publiques et des communications, 514.485.8905, dlevine@cotesaintluc.org