Côte Saint-Luc conclut des ententes en principe avec deux de ses syndicats d’employés

La ville de Côte Saint-Luc a annoncé aujourd'hui qu'elle a conclu des ententes en principe avec deux syndicats représentant ses employés.

Les négociateurs de la ville de Côte Saint-Luc et ceux du Syndicat des fonctionnaires municipaux de Montréal (SCFP, local 429) qui représentent les employés cols blancs ont conclu une entente en principe le 17 mai 2016. Lorsque l'entente sera officiellement signée, la convention collective couvrira la période entre 2013 à 2018. Présentement la ville emploie environ 150 employés cols blancs.

Côte Saint-Luc a aussi conclu une entente en principe avec le Syndicat des professionnelles et professionnels municipaux de Montréal. Ce syndicat représente les professionnels tels que les bibliothécaires. L’entente couvrira la période entre 2013 à 2018.

Les termes généraux de l'entente seront divulgués une fois que celle-ci sera officiellement signée au cours des prochaines semaines.

« Nous remercions les deux syndicats d'avoir travaillé avec nous afin de trouver une entente acceptable pour tous, et ce au bénéfice de nos employés et de nos contribuables, a déclaré le maire Mitchell Brownstein. Historiquement, nous avons eu de bonnes relations avec nos syndicats et ces ententes reflètent les valeurs de respect mutuel et de compromis raisonnables. »

Côte Saint-Luc a aussi quatre jours de négociations cédulés au cours des deux prochaines semaines afin de finaliser la convention collective de ses employés cols bleus.

Share this